On entend souvent dire que les arbres ont une ame. Qu’en se promenant dans une foret, on se sent entouré par quelque chose de mystérieux. D’autres fois, en regardant un arbre particulièrement agé, l’on en vient à se dire. « Ah, si seulement il pouvait parler et me raconter ce qu’il a vu… 

Pourtant, et aussi étonnant que cela puisse paraitre, cela n’a rien d’une fiction. Oui, les arbres peuvent parler. Oui, ils peuvent nous raconter ce qu’ils ont vécus. Evidemment, une bouche ne va pas s’ouvrir brusquement dans le tronc et se mettre à bavarder avec vous, ce serait trop simple.  Mais avec un peu de patience et de réceptivité, vous pouvez assez facilement vous lier avec certains d’entres eux.

Tout d’abord, promenez-vous tranquillement. Videz vous l’esprit de toutes pensées superflues, marchez doucement. Familiarisez-vous avec la foret, prenez le temps d’aller à sa rencontre, un peu comme on se prépare pour aller rendre visite à un ami qui nous est cher. Au bout d’un moment, vous commencerez à ressentir l’énergie émise par les arbres. Selon les personnes, cela peut prendre plus ou moins longtemps. Si pour une raison ou pour une autre, cela ne venait pas, si vous ne ressentez rien, ne vous découragez pas. Revenez régulièrement ou bien prenez le temps de faire une méditation auprès d’un arbre de votre secteur, l’idée étant de rester en contact réel avec eux.

Servez-vous de votre instinct pour vous diriger. Allez la où vous en avez envie, sans chercher à comprendre pourquoi, l’important ici n’est pas la rationalisation mais l’intuition. Quand vous avez trouvé un arbre avec lequel vous vous sentez bien, au pied duquel vous avez envie de rester, ne cherchez plus, vous avez trouvé. Au cours de cette recherche, il peut arriver de ressentir un brusque sentiment de malaise, de crainte inexplicable, si cela se produit, ne forcez pas. Cela ne signifie pas obligatoirement que le lieu est malsain, mais cela peut évidemment arriver. Il se peut aussi qu’il ne vous convienne pas.

Ensuite, installez-vous dans une position qui vous plait, dans laquelle vous vous sentez confortable. Cela peut-être debout, les bras enserrant le tronc, assis en tailleur au pied du tronc. Prévoyez des vêtements adéquats pour ne pas être gêné pendant votre méditation.

 Fermez les yeux et sentez votre énergie "faire corps" avec l’énergie de l’arbre. Respirez calmement.
C’est à ce moment là que l’arbre vous "transmet" son message. Il y a énormément de manières différentes de "recevoir" ce message. Cela dépend des gens mais aussi des arbres, tous n’ont pas exactement la même manière de formuler les choses. Si on devait établir une comparaison linguistique, on pourrait dire que certains parlent comme dans les tragédies de Racine, d’autres comme des ados ou presque.    La comparaison est osée, je l’admets, c’est simplement un exemple.
De même, ce n’est pas forcément ce qu’on pourrait appeler une communication verbale, parfois vous aurez des illuminations soudaines, comprenant d’un coup certains concepts et vous vous demanderez comment vous avez fait pour ne pas vous en rendre compte avant. Parfois, vous aurez l’impression qu’on vous souffle une réponse à l’oreille, et ce ne sont que des exemples.  
De votre côté, vous pouvez aussi poser des questions à l’arbre. Il va de soi, pas des questions idiotes du genre "Je m’habille comment demain…
Cela ne viendra pas forcément du premier coup, mais au fur et à mesure que vous développerez votre sensibilité, parler avec les arbres deviendra plus facile.

 Faites différents tests avec des arbres d’essences diverses. D’une certaine façon, ils sont assez proches de nous et ont des caractères bien distincts. Il est fort probable que certains ne vous inspirent pas plus que ça, que certains vous fassent déguerpire et que d’autres s’avèrent de grands bavards. les hêtres ou chenes ont toujours réservé un bon accueil.
Si vous le désirez, vous pouvez tenir un journal de vos tentatives, c’est un très bon moyen de mesurer son parcoure.

 

 Les arbres sacrés:Le Sureau (Sambucus Nigra),Le Bouleau (Betula Pendula),Le Saule (Salix Alba),Le Frêne (Fraxinus Excelsior),Le Tilleul (Tilia Playphyllos),L’ Aubépine ,Le Chêne (Quercus Robur),Le Sorbier (Sorbus Aucuparia),L’Aulne (Alnus),Le Prunellier (Prunus Spinosa),L’If (Taxus Baccata) $torm a l ecoute de la plaine.

About these ads