~Wakan Tanka (le Grand Esprit)~#
   

Du Wakan Tanka, le Grand Mystère, vient tout le pouvoir. C’est du Wakan Tanka que le voyant-guérisseur reçoit sa sagesse et son pouvoir de guérir et de fabriquer des talismans. L’homme sait que toutes les plantes qui guérissent sont des dons du Wakan Tanka, et que, par conséquent, elles sont sacrées. Sacré également est le bison, car il est un don du Wakan Tanka.
Meza Blaska, chef Sioux Oglala                                                       

  

Par le biais d’une longue tradition orale, les aînés transmettent les contes de la tribu et les valeurs ancestrales aux plus jeunes générations.

  Mais avant de parler du mysterieux revenont aux plaines , ils s appelaient Lakota, Dakota, Nakota:

 La nation sioux fonctionne sans gouvernement centralisé. Ce sont des coutumes qui la gouvernent, non des lois. La tribu est constituée de plusieurs sous-tribus, chacune dirigée par un sous-chef de tribu ou un chef. Chaque sous-tribu est, à son tour, divisée en plusieurs bandes ou clans qui ont leurs propres chefs. Sans lois écrites, le contrôle social s’exerce par le biais de coutumes établies, des opinions de ses pairs et du respect des tabous. Un conseil de tribu, constitué de chefs de la communauté et d’aînés, dirige la communauté. Les Chefs conseillent plus qu’ils n’ordonnent.
Un jeune homme ayant connu le succès comme chef de guerre ou s’étant distingué sur les champs de bataille est en bonne position pour accéder au rang de chef. Les Sioux obéissent à de solides codes moraux. Les bonnes actions, le prestige et la générosité peuvent élever un homme jusqu’à un poste d’autorité. Les chefs sont souvent issus de familles respectées et règnent de façon à ce que le peuple les suive. Ils préservent leur position avec le soutien du peuple. Les positions d’autorité civile sont distinctes de l’autorité militaire. Un homme (les chefs sont tous des hommes) peut être un chef tribal, un chef social ou un "chef de guerre", mais il occupe rarement deux positions à la fois.

  Les sages du village (parfois appelés sorciers, chamans ou prêtres) possèdent une grande influence. Leurs pouvoirs mystérieux incluent la capacité de prédire l’avenir, de jeter des sorts amoureux et de commander le soleil ou une chasse abondante. Les Lakotas font une distinction entre les chamans qui sont principalement des guérisseurs et les chamans qui parlent aux esprits. Contrairement aux chefs, les chamans peuvent être des femmes.

Les Sioux possèdent trois dialectes. Le peuple santee parle dakota, le peuple yankton parle nakota et le peuple teton parle lakota. Le peuple de la nation sioux s’identifie comme Lakota, Dakota ou Nakota, des mots qui signifient tous "ami" ou "allié".

  En tant que société guerrière, les Lakotas se sont souvent battus pour agrandir leur territoire au détriment des Cris, des Chippewas et des Crows. L’apparition du cheval dans les Plaines provoque l’aggravation des conflits intertribaux. Un voleur de chevaux habile se mérite le respect de sa bande. Face au nombre grandissant de colons qui envahissent les Plaines dans les années 1800, les tribus forment des alliances pour protéger leur territoire. Le gouvernement des États-Unis réplique au conflit en offrant un ensemble de traités pour établir des réverves pour les peuples indiens. Le territoire promis aux Sioux en 1868 est rapidement morcelé en plusieurs réserves plus petites qui ont continué de s’amenuiser par le biais de politiques sur le partage des terres.
  Vue d’ensemble
Pour les Sioux, la religion fait partie intégrante de la vie de tous les jours. Ils croient que les êtres humains, tout comme le bison et les autres animaux, ont été créés de la Terre mère. Les êtres humains et la nature ne font qu’un. Il n’y a pas de différences nettes entre le naturel et le surnaturel. *
 

 L’extraordinaire est appelé le Wakan Tanka et inclut tout de qui est mystérieux, puissant ou sacré. Les mots Wakan Tanka se traduisent par "tout ce qui est sacré et mystérieux". Le Wakan Tanka existe depuis toujours et sera toujours. Il a créé l’univers tout en étant à la fois l’univers. Le soleil, la lune, les étoiles, la terre, les rochers et l’âme humaine sont tous des signes de l’existence du Wakan Tanka.
 

 À l’intérieur du Wakan Tanka se trouvent les êtres invisibles, ou Wakanpi, qui exercent le pouvoir sur tout et contrôlent tout. Il est primordial pour les humains de leur plaire. Puisque les Wakanpi sont incompréhensibles pour le commun des mortels, il est nécessaire que certains êtres humains soient en mesure de comprendre leurs besoins. C’est la responsabilité des voyants-guérisseurs, hommes et femmes. Ils obtiennent leur savoir particulier en communiquant directement avec les êtres mystérieux par le biais de rêves et de visions. Ils agissent en tant que médiums à travers lesquels le pouvoir du Wakan peut circuler.
 Des émissaires particuliers du Wakan Tanka, comme White Buffalo Calf Woman , transmettent à la communauté d’importants rituels, dont la cérémonie du calumet sacré. Les voyants-guérisseurs reçoivent d’autres rituels lorsqu’ils sont en état hypnotique. Dans le domaine personnel, les garçons sioux et quelques filles approchant l’adolescence, entament une quête de vision à travers laquelle ils vivent l’expérience d’une mort symbolique et d’une renaissance. Ils reçoivent une vision de leur bon esprit qui leur dévoile les chants et rituels qui leur appartiendront personnellement.
 

 hoka hey !chargez ! c’est un beau jour pour se battre !c’est un beau jour pour mourrir !coeurs vaillants ,coeurs braves ,à l’avant ! les coeurs faibles et les peureux ,à l’arrière ! ce sont les paroles que Crazy horse prononçait avant chaque bataille *

# priere a wakan grand esprit #

"tunkashila wakan tanka ! unci maka ,mah piya topa ,tatewi topa ,wanbli galeska ; oya mayo !uncila mayo ! ma uncika , omake ayo ! mitakuye oyasin".  "Au grand Esprit wakan tanka !à la terre mère ,aux quatres directions ,aux quatres vents ,à l’aigle tacheté ;écoutez ma prière ! ayez pitié de moi !je suis pitoyable ,aidez moi !à tous mes ancêtres".      "hey-a-a-hey !hey-a-a-hey !hey-a-a-hey !grand père !mon grand père !grand Esprit! tu es l’unique et nul ne peut envoyé de voix à aucun autre. tu as tout crée ,et ce que tu as crée est bon et magnifique. regarde moi ,moi qui suis sur cette terre et penche toi ,pour entendre ma voix.tu as vécu le premier ,et tu es plus vieux que tout besoin ,plus vieux que toute prière. Toutes choses t’appartiennent ,ceux qui ont deux jambes ,ceux qui ont quatres pattes ,les ailes qui sont dans les airs et toutes les choses vertes qui vivent…jour après jour ,et à jamais ,tu es la vie de toutes choses. "c’est pourquoi j’envoie une voix vers toi ,grand Esprit ,mon grand père, et je n’oublie rien de ce que tu as fait ,les étoiles de l’univers ,et les herbes de la terre…"

 Comme le Tanka de Wanka, qui peut être bon ou mauvais, cette tonne n’est pas nécessairement positive dans la grande image l’un ou l’autre. Par exemple, les racines de certaines usines sont wakan parce qu’elles sont toxiques ou quelques reptiles sont considérés wakanwakan parce que les histoires remises vers le bas de la génération à la génération ont indiqué que les êtres wakan les ont faites ainsi. Une personne agissant hors de la norme, semblant « folle, » est wakan. Même l’alcool, qui fait un « fou, » est wakan. D’une part, la nourriture est wakan parce qu’elle donne la vie. Les choses très vieilles sont wakan parce que leur origine est un mystère. Les bébés sont wakan parce qu’ils ne parlent pas. Chaque objet dans le monde a un esprit et cet esprit est wakan, bon ou mauvais, mettre là par Wanka Tanka, bon ou mauvais.

 Chasse et cueillette

 

 Le bison est au centre de la riche tradition alimentaire de la nation sioux. En tant que chasseurs et cueilleurs, le peuple sioux suit les saisons et le bison en se déplaçant dans les Plaines.

  De nos jours, plusieurs tribus du Dakota du Sud ont mis sur pied une coopérative dédiée à l’élevage du bison dans la réserve sioux de Cheyenne River. De nouvelles générations de Sioux peuvent enfin goûter à leur aliment traditionnel. *$torm