" L’astrologie Amérindienne"        

 L’astrologie amérindienne existe depuis plusieurs millénaires. À l’origine, les sages amérindiens avaient pour habitude d’effectuer des prédictions aux membres de leurs nations en se basant sur leur lune de naissance. Il était, à cette époque, tout à fait normal de situer une naissance en terme de première lune, de deuxième lune, de troisième lune, etc….
Lorsque venait le temps de parler des évènements à venir, on employait les termes: dans deux lunes ou dans trois lunes etc…Les sages pouvaient aussi prédire l’abondance des récoltes, les changements de température, les répercussions d’un échange entre deux parties, les résultats de la chasse ou la durée des relations amicales et amoureuses en se basant sur la position et la forme de la lune.  .

   Les pouvoirs de l’Astrologie Amérindienne *
 L’Astrologie Amérindienne existe depuis plusieurs millénaires. Ce n’est qu’au vingtième siècle qu’on lui donna ce nom, beaucoup plus acceptable pour les non-autochtones.
Avant l’époque dite moderne l’homme ou la femme qui avait le pouvoir de communiquer avec le monde occulte se nommait «sage » ou « puion » et non pas astrologue ou medecin man. Ils étaient en mesure de repérer le gibier et le poisson, de savoir ce que d’autres personnes influentes faisaient, réparer les torts causés par d’autres personnes possédant des pouvoirs semblables. On leur donnaient des cadeaux pour les remercier de leur aide.
La Lune communique au sage les tendances de demain et les prévisions pour le futur, de prévoir le moment d’une naissance en terme de première Lune, de deuxième Lune, de troisième Lune, etc….

 Les mois lunaires de l’année autochtone.
(L’année autochtone débute au solstice d’été)                                       
Peskewikús, Kisikwekewikús,
Wikumkewikús, Wikewikús, Keptekewikús, Kiskewikús, Punamujuikús, Apunknajit, Kjikús, Siwkewikús, Penamuikús, Etquljuikús, Nipnikús

  Puisque L’ASTROLOGIE AMERINDIENNE est influencée par la lune et qu’il y a habituellement treize lunes par année, l’astrologie se compose de 13 signes différents. Chacun de ces signes porte un nom d’animal, d’oiseau ou de poisson, car les amérindiens nt un grand respect de la nature.Les membres de toutes les nations amérindiennes savaient que la lune communiquait aux sages les tendances de demain et les prévisions pour le futur. Il est important de se souvenir que les sages amérindiens recomendaient d’être prudents en période de pleine lune, car certains évènements sont influencés par celle-ci. Ainsi, il est préférable pour vous d’entreprendre de gros projets, des discussions importantes ou des transactions significatives en période de pleine lune. En fait, il est toujours préférable de ne rien entreprendre pendant les trois jours qui précèdent ou qui suivent la pleine lune ou une éclipse lunaire.   *

 En fait, l’énergie ainsi que le côté affectif, amical et humain de notre vie ou de nos pensées sont emplifiés lorsque la pleine lune se rapproche. Puis, à l’opposé, lorsqu’on se rapproche de la nouvelle lune, cela devient favorable au plan des affaires, des finances et des idées génials.
 La lune dirige donc grandement votre vie.
Tout comme les grandes et grand voyant( e)s. les amérindiens eux aussi pouvais prédire l’avenir à l’aide de leur astrologie, tels : les relations amoureuse et amicale, les récoltes, les saisons, comment les chasses irais et ainsi de suite.
  Voici donc la charte astrologique amérindienne. Consultez la et découvrez quelle est votre signe.
Les animaux correspondant aux mois lunaires
(L’année autochtone débute au solstice d’été)
Chevreuil: 24 juin au 22 juillet                                              
Aigle: 23 juillet au 19 août
Tortue: 20 août au 16 septembre                                                        
Bernache: 17 septembre au 14 octobre
Castor: 15 octobre au 11 novembre
Renard: 12 novembre au 9 décembre
Loutre: 10 décembre au 5 janvier
Ours: 6 janvier au 1 février
Orignal: 2 février au 3 mars
Marmotte: 4 mars au 31 mars
Lièvre: 1 au 28 avril                                                                                                                 
Oie blanche: 29 avril au 26 mai
Saumon: 27 mai au 23 juin

 ………….
   Nous le savons: la terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la terre. Nous le savons: toutes choses sont liées. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre.
L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’est qu’un fil de tissu. Tout ce qu’il fait à la toile, il le fait à lui-même."
Seattle, chef indien Suquamish …
( petit complement avec la participation de : louve-blanche )
                     Mois en Algonquin :

Janvier gizis de zitch- de Keno’ (long mois de lune)

Février gizis de kwedjish – d’Aga’ (mois de groundhog)

Mars – gizis de `de neki (mois d’oie)

Avril gizis de skattoch – de Kawa’ (scintillant sur la neige le mois de lac)

Mai gizis de bigun  – de Wa’ (mois de fleur)

Juin – gizis minimum d’ote’ (mois de fraise)

Juillet – gizis minimum de miskwi’ (mois de framboise)                                                    

Août – le wede’ tega’ gemen des gizis (mois de myrtille)

Septembre gizis de kona – de Kaka’ (mois de décorticage de maïs)

Octobre – gizis de gos de nom’ (mois de truite)

Novembre – gizis d’attikemeg (mois de poisson à chair blanche)

Décembre – gizis de pibun de pidji’ (début du mois d’hiver) $torm.

 
Advertisements