Equinoxe du printemps.Première portes.    

 Nuit et jour sont de même longueur. Force de jour et force de nuit de même intensité. La première des "portes de l’année" s’ouvre en une célébration des forces de Vie dans bien des traditions. Pour rendre les terrains fertiles et sains, les femmes berbères sarclent le champ vert. C’est l’heure des rites de purification. C’est à ce moment-là aussi que les potières modèlent leurs vases qu’elles ne feront cuire par le feu qu’après la moisson, que les tisserandes lavent et préparent leur laine, attendant l’automne pour accoupler les deux ensouples du métier à tisser; le ciel et la terre. Chez les Celtes, c’est alors que l’épouse du dieu de la période sombre s’unit au dieu de la période claire pour concevoir le nouveau soleil qui naîtra au Solstice d’Hiver. Chez les Amérindiens, au premier jour du Printemps, l’entrée du soleil dans la constellation du "saule qui ne pleure pas" donne le signal à toutes les tribus Lakotas de célébrer la Cérémonie de la Pipe Sacrée. Elles reproduisent en ce rituel le mythe de la création de la nation Sioux, lequel s’accompagne de prières appelant le retour des oiseaux, des animaux et des plantes sur terre.

 Passage de l’Intangible au Tangible, l’Equinoxe du printemps célèbre partout la naissance et la Vie qui se déploie. C’est le temps de l’innocence, de l’éveil aux choses du dedans et du dehors. C’est le pouvoir de l’EST. " An’ ye harm none, do what thou wilt".

 les dieux amerindiens:

les dieux sont des entités distintes,mais sont unis au grand esprit.Tous sont sacrés, mysterieux et magnifiques , il sont au nombres de quatre

Dieu pierre: 

le plus ancien car il es le plus dur il incarne la creation car il symbolise la virilité il es dur droit comme une pointe de lance ou de fleche des temps anciens

l homme de la pierre blanche:

sorte de MOISE  il parle a son dieu par le feu,les buissons et les rochers. 

l esprit du tonnerre:

l esprit des eaux:    "O homme, réveillez-vous, ouvrez les yeux, soyez comme l’enfant de la vie, vigoureux et gai. Accourez nuages, de toutes les directions ".

Rituel Indien:     

Il présente tous les matins son visage à la lumière de l’Est. Puis fait quatre pas vers le soleil, quatre pas qu’il accompagne chaque fois d’un souhait. Il se retourne pour faire face à l’Ouest, reprenant en sens inverse le même sentier, précédent ainsi l’astre soleil bien avant qu’il n’atteigne l’horizon.

il veut ainsi démontrer qu’il ne pourra jamais revenir en arrière. Qu’il doit donc toujours aller de l’avantEt que chaque jour qui naît est beau puisque l’on est en vie! Qu’importe le gâchis ou la victoire de la veille, chaque jour nouveau est l’occasion de mettre les choses à plat, de rattraper une erreur ou de tenter quelque chose.

Chaque jour, chaque nouvelle année est une offre de renouveau, de renaissance, une nouvelle occasion de faire partie du cercle de la vie.  

Je n’aime pas le mot "religieux". Je lui préfère le mot "spirituel". Est spirituel ce qui, en nous, ne se suffit pas du monde, ne s’accommode d’aucun monde. C’est quand le spirituel s’affadit qu’il devient du religieux.

Notre bible, ce sont le vent, la pluie, le soleil et les étoiles. Le monde est une bible ouverte, et nous autres, Indiens, l’étudions depuis des millions d’années.

Lorsque nous les utilisons pour nos rites sacrés, nous leurs parlons et elles nous répondent. C’est aussi simple que cela.

Tout est si simple et vous vous compliquez tout, vous ne comprenez rien, et c’est bien dommage pour vous.

Nous sommes vivants dans la mesure où nous gardons la Terre vivante

CHEF DAN GEORGE