Le guerrier de la lumière se méfie des gens qui pensent pouvoir contrôler le monde et déterminer leurs propres pas, certains de connaître le chemin. Ils sont toujours tellement confiants dans leur capacité de décision qu’ils ne perçoivent pas l’ironie avec laquelle le destin écrit la vie de chacun.

Le guerrier de la lumière fait des rêves. Ses rêves le font avancer. Mais il ne commet jamais l’erreur de penser que le chemin est facile et que la porte est large.

Il sait que l’Univers fonctionne comme l’alchimie : dissous et coagule, disent les maîtres. « Concentre et disperse Tes énergies, en accord avec la situation. »

Il y a des moments pour agir et des moments pour accepter.

Le guerrier analyse chacune d’elles ; il cherche lui aussi un accord, mais sans perdre sa dignité.

Lune *…   

( comme le fleuve qui coule )