Pour s’envoler, les papillons ont besoin d’augmenter leur température corporelle. Pour cela, les papillons de nuit font vibrer leurs ailes alors que les papillons diurnes se servent de l’énergie du soleil.
 

Les papillons de nuit maintiennent leur trajectoire en se repérant à la position de la Lune ou en se guidant grâce au parfum distillé par les plantes à floraison nocturne comme le chèvrefeuille ou le tabac.

De jour, la vue prédomine. Les yeux des papillons, composés de milliers d’unités optiques, perçoivent une image en mosaïque de leur environnement.
Le papillon perçoit la lumière ultra-violette, mais pas le rouge, ni l’infrarouge. Cette ivresse de l’envol et des odeurs est de courte durée. De nombreuses familles de papillons meurent au bout de quelques jours … snifff .

La métamorphose de la chenille au papillon est un des plus incroyables prodiges du règne animal. Dénommée nymphose, elle s’effectue dans l’organisme même de la chrysalide. Tout commence à l’abri d’une feuille ou dans le creux d’un arbre.

Plus près de nous, les Black Foot, peuple amérindien "maître des plaines" du centre de l’Amérique du Nord, croyaient que les papillons venaient porter les rêves aux enfants. On retrouve d’ailleurs des papillons brodés sur leurs vêtements et leur accessoires. D’autres peuples amérindiens croyaient également que souffler sur les ailes d’un papillon au moment de faire un voeu portait bonheur.

Encore aujourd’hui, certaines croyances sont demeurées bien vivantes un peu partout sur la planète. Par exemple au Mexique, où le papillon est omniprésent dans la culture, on l’associe à des fêtes bien spécifiques.
 Le papillon y représente deux importantes divinités: la déesse des arts et de la vie, ainsi que la déesse de la mort et de la guerre.

 

  *

 

Si un papillon doré entre dans une maison, on dit qu’une des personnes présentes se mariera prochainement .waouuu …

$torm*